Index du Forum
 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un jour sans et un jour avec (12/13.6.09)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Ski, Randonnées,...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Dim



Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 1432

MessagePosté le: Mar Juin 16, 2009 2:56 pm    Sujet du message: Un jour sans et un jour avec (12/13.6.09) Répondre en citant

Un long w-e se profile en ce beau canton du Valais catholique… enfin, pour ceux qui peuvent faire le pont. Que faire ? En profiter pour glander un peu, grimper un peu, « jardiner » un peu, voire travailler quand même ? Perso, un soupçon de motivation me reste pour aller goûter un peu de neige d’altitude. Mais plus personne n’est encore libre ou motivé pour ça… Seul Pat avait encore envisagé l’éventualité, mais s’est finalement décidé pour un w-e cool… Jusqu’au moment où, d’un revirement dont il a le secret (révélation nocturne ! Wink ), il me fait parvenir un sms m’annonçant que les lattes lui démangent encore !

Il a quelques idées et vélléités de 5.x d’envergure, mais on n’a pas d’infos sur les conditions de ces itinéraires. De plus, de mon côté, je ne suis pas trop sûr de ma forme et si je ne sais pas trop si j’ai l’envie, mentalement de me lancer dans une infâmie sans savoir si c’est en bonnes conditions. Je lui propose alors un itinéraire permettant de skier encore des dénivelés respectables, tout en offrant l’opportunités de descentes de grande ambiance.

Nous voilà donc partis tôt pour Zermatt et ses remontées mécaniques bien pratiques… On est ptêtr un peu acharnés, mais on n’est pas non plus des accros du portage ! Wink Surtout que nos sacs sont déjà suffisamment lourds pour ces deux jours, avec tout le matos et la subsistance pour 2 jours (les refuges du coin n’étant pas gardés en cette période).

Par contre, on ne part pas du côté a priori le plus évident pour trouver la neige (Petit Cervin), mais du côté du Rothorn «Paradise» (ça me fait un peu rire ces appellations marketing…). Et on chausse au sommet des remontées, sur une neige bien dure, avec une bonne météo et devant ces montagnes qui nous attendent pour ces 2 jours.


On espérait pouvoir croiser à flanc assez haut, mais des barres rocheuses et le manque de neige en versant sud nous obligent à descendre par la piste (route), puis quelques névés qui résistent encore, moyennant 2 petits déchaussages, jusque vers le « Berghaus Flue », vers 2600m d’altitude.


Un peu de portage, puis on chausse rapidement les skis et on accède au Langfluegletscher sous la Pfulwe.


De mon côté, c’est pas la grande forme, et avec ces gros sacs, on n’avance pas comme des avions. De plus, les voiles nuageux annoncés surtout sur le Jura et le nord des Alpes finissent par envahir complètement le ciel et envelopper les hauts sommets environnants…


On attaque le grand ressaut raide qui mène au «sommet d’hiver» du Rimpfischhorn, à 4001m.


Pat qui sort sur la calotte


Là, plusieurs choix s’offrent à nous, soit tenter le sommet, soit descendre sur un refuge, Täschhütte ou Britanniahütte. Le sommet est dans la purée de pois, alors on hésite un peu. Une petite éclaircie nous encourage à tenter la première solution. L’idée de skier la belle face NW du Rimpfischhorn, envisagée dans l’idéal, est abandonnée (pente partiellement à l’ombre, ici : http://www.camptocamp.org/uploads/images/1222328152_576647260.jpg )... On n’a même pas aperçu la face…

Comme des cons (car on le savait…), on monte trop haut dans le 1er couloir. Enfin, c’est surtout moi le con, Pat voulait prendre la 1ère vire de traversée à gauche qui mène au couloir final, mais la 2ème vire me paraissait plus accueillante du bas… On va donc voir au bout de cette traversée pas difficile mais où il faut veiller où l’on met ses pieds (neige posée sur rocher).


Après, cette traverse, la suite n’est pas engageante. Si on continue à niveau pour rejoindre le couloir, c’est de la neige posée sur des dalles, si on croise par les rochers du haut, ça pourrait passer aussi, mais la difficulté de l’escalade est incertaine et c’est peu/pas protégeable. Il reste la solution du petit rappel pour descendre dans le bon couloir. Une cordelette est d’ailleurs déjà posée sur un bloc. On se tâte, la visibilité est nulle, on ne sait pas si plus bas ça empire aussi, il souffle, y’a du grésil, c’est 3h de l’a-m, le plaisir n’est plus vraiment là, c’est décidé, on se casse. Tant pis pour le sommet, moins de 100m plus haut.


Heureusement pour la descente, la nappe oscille autour des 4000m, mais ne descend pas vraiment plus bas. On en sort vite.


Mais c’est quand même un beau jour blanc pour skier et une neige changeante peu agréable. 2 traces de personnes qui ont dû faire le sommet le matin nous facilitent la descente.



L’option Täschhütte nous aurait contraints à un portage assez long. On se décide donc pour la Britanniahütte qui a l’avantage d’être accessible directement à skis. Pat dans la remontée à l’Allalinpass, dans la joie et la bonne humeur Wink (Il y’avait un certain ras le bol, il faut l’avouer, dans cette journée qui commençait à s’éterniser).


Derrière, ça ne s’améliore pas vraiment…


Tandis que devant, le ciel est moins bouché, bien que la visibilité pour skier ne demeure pas très bonne.


Malgré l’heure tardive, la skiabilité est bonne sur une grande partie du glacier. On ne s’encordera que sur la toute fin, quand la transfo ramollo fera place à de la bonne soupasse. Le temps mitigé nous aura couté le sommet, mais il nous aura permis d’avoir des conditions de neige acceptables jusqu’à la cabane.

Arrivée à la cabane à 18h passé…, plus de 12h après avoir quitté la maison. On n’est pas mécontents d’y arriver.


La cabane est totalement vide, on aura le refuge d’hiver pour nous seuls. La pièce du refuge d’hiver n’est pas particulièrement charmante, mais très fonctionnelle, bien équipée et agréable (à 12, c’est peut-être déjà moins agréable…). Entre allumage du feu, coupage de bois, corvée de neige pour l’eau et préparation de la popotte, le temps passe vite. Ca se dégage sur les sommets…


Toujours de belles lumières le soir…


…et le matin




Le grand luxe de Pat, qui malgré des sacs déjà respectables, n’a pas pu renoncer à son petit assortiments de confitures en bocal pour son ptit-déj !


Après une petite session de « Putzfrauen » histoire de laisser l’endroit nickel, c’est parti direction le Stahlhorn, alors que le soleil est déjà bien présent (vers 6h30). On voit bien notre sillon de fin de journée de la veille et on devine les indices d’une feinte typique du ski encordé ! Wink


Avant le passage sous l’Allalinpass. Le regel est excellent. On remarque nos traces de la veille dans cette partie du glacier où la neige ramollie était agréable à skier.


Pat devant le Rimpfischhorn et SA belle ligne de freeride en face Nord-Est, qui lui a titillé l’imagination la soirée précédente ! Wink


Pat et la lune


Regard en arrière sur l’Allinhorn et le trio Fletschhorn-Lagginhorn-Weissmies


On passe sous l’Adlerpass, pour attaquer les pentes finales. Ce n’est pas très raide, mais ça grimpe quand même et l’altitude se fait aussi un peu sentir. Il n’y a pas un gros dénivellé (1300m) depuis la cabane, mais pas mal de distance.

Belle vue depuis un replat avant le sommet… du Castor au Cervin…

…et du Cervin au Zinalrothorn


Pat se découvre devant le Rimpfischhorn et l’enchaînement des Mischabel (Täschhorn-Dom-Nadelhorn-Lenzspitze)


Belle vue sur le Mt-Rose


On arrive à la croix skis aux pieds. Ce n’est pas large, mais il y’a juste assez de place pour déchausser et rechausser les skis. La face NE qui s’ouvre sous nos pieds serait presque attirante et a l’air poudreuse. Mais bon, c’est du 50°, on ne connaît pas vraiment les conditions de la face et on doit rentrer sur Zermatt dans la direction opposée, par un itinéraire très sympa aussi.

Départ de la croix skis aux pieds… Un principe cher à patrick ! Wink


Et on va chercher l’arête Ouest du Strahlhorn, qui le relie à l’Adlerhorn, son voisin de presque 4000m (3988m).

Pat dans le haut de l’arête qui passe très bien à skis. Mais il ne faut pas s’en coller une non plus.



Puis au début de la traversée de la raide face nord de l’Adlerhorn.

La glace n’est pas loin. On doit remonter un peu en escaliers des portions pénibles de neige croûtée sur une épaisseur inconsistante, entrecoupées de parties bétons de chez béton, mais avec un grip correct.

Et c’est parti sur la belle épaule NW de l’Adlerhorn.


La neige est assez dure, mais bien lisse avec un excellent grip.



L’idée originale était de suivrre la logique et élégante ligne de l’épaule NW, mais involontairement Pat a plongé dans la face Ouest. Heureusement, on avait pu repérer la veille que la sortie passait bien.

Pat dans la face bien écrasée par la photo (C’est assez raide (40-45°)).


Puis à la sortie de la face.



Puis c’est du bon ski de printemps dans la descente du Findelgletscher, dominé par l’Adlerhorn, sommet un peu moins élevé que ses illustres voisins, mais dont l’élégance certaine le rend presque plus remarquable qu’eux de ce côté-ci.



Puis, après une partie de saute (petites) crevasses en bordure de glacier, on finit dans de la neige de névé sur le bas de la langue glaciaire.



Pat qui ne peut s’empêcher de faire un petit arrêt quand il voit un beau bloc. En l’occurrence, c’était plus le bain de pieds dans la belle eau turquoise aux pieds du bloc qui l’inspirait, que véritablement son escalade ! Wink


On sort du glacier peu après midi et l’on s’octroie une bonne pause, histoire d’adapter notre tenue hivernale aux températures bien estivales du jour et à la marche de retour qui nous attend.

Après l’escalade un peu rébarbative de cette moraine de taille respectable, on musarde, d’abord derrière, puis le long de son esthétique crête.




Pat l’œil rivé sur la face Est du Cervin qui aura titillé son imagination durant ces deux jours ! Wink


Puis, peu avant l’arrivée à la station de télécabine de Blauherd, on tombe sur la mascotte du jour, un agneau tête noire, perdu, et bêlant à tous vents, en quête de sa mère qu’il retrouvera bientôt, dans une effusion de bêlements.


La « peluche » perdue dans l’immensité des montagnes


Voilà, ces deux jours permirent de clôturer de belle manière, cette magnifique saison de ski, débutée un 9 novembre avec les Pius ( http://www.near-and-far.ch/forum/viewtopic.php?t=228 ), soit plus de 7 mois de ski en continu, sans interruption de plus de 2 semaines. Pour ma part, ce fût sûrement une des (la ?) saison où j’ai skié le plus de nouveaux itinéraires (ou variantes), sans forcément chercher loin de chez moi.. Ce fut rendu possible grâce aux bonnes conditions rencontrées, que cela soit de neige ou de météo, à une certaine disponibilité (surtout les w-e), à l’absence de blessures et, surtout, grâce à des compagnons de sorties toujours agréables, enthousiastes et motivants. Merci à eux.

Cette sortie est aussi à l’image de la pratique de la montagne qui peut être si ingrate un jour et si enthousiasmante le lendemain.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ced



Inscrit le: 04 Déc 2008
Messages: 155

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2009 11:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bien joué les increvables! Course très esthétique, le 2 ème jour surtout, dont on se régale par vos clichés et récits. Merci
En effet très belle saison du Dim, qui n'a rien lâché jusqu'au bout! ça force l'admiration.... Shocked

Alors cette fois-ci c'est sûr, tu lâches les lattes pour 1-2 mois??? Rolling Eyes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
boraspirit



Inscrit le: 23 Juin 2007
Messages: 119
Localisation: everywhere

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2009 10:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Shocked quels psychopates ! je pensais vraiment pas depuis mon beau lac de garde que y avait des gens qui skiaient encore ! bravo les gars, quelle motive et quelle energie ! Very Happy
bon les gars, vtt maintenant !!!! freeride !!
_________________
L'important, c'est d'avoir du plaisir, qu'importe l'activité ! dave
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thomas



Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 460
Localisation: Collonges beach

MessagePosté le: Jeu Juin 18, 2009 1:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mais quels acharnés!
Joli tour, ligne bien esthétique, pas mal pour la mi-juin...
A plus
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Dim



Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 1432

MessagePosté le: Ven Juin 19, 2009 9:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

Petit complément en image avec les photos de Pat.

Après la descente du Rothorn, petit portage du matin vers le Berghaus Flue que l’on voit derrière.


Le long du Langfluegletscher, ça se couvre


Dans le ressaut qui sort au sommet d’hiver


Sortie du ressaut, belle ambiance



Après l’abandon, dans la descente, on devine la belle pente NW


Arrivée tardive à Britannia… Wink


Corvée de bois pour le ptit déj


C’est parti pour quelques kil…


Le sommet se rapproche gentiment


Quelques séracs dans les dernières pentes


Un replat avant le sommet


Vue sur l’Adlerhorn et un bout de la traversée qui nous attend


Summit avec le Weisshorn au fond


C’est quoi ce mignon petit massif ? Wink


Le bassin Macugnaga du Mt-Rose avec la Cima di Jazzi au 1er plan


L’arête descendue, on me devine au début de la traversée de la face nord


Sommet tranquille



Puis ça se raidit dans le bas



Tout petit dans ce grand blanc


Bon ski de printemps




Les derniers mètres à skis


Une gouille assortie à mes skis ! Wink


Prise de risque maximale en fin de course ! Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dim



Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 1432

MessagePosté le: Ven Juin 19, 2009 9:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

ced a écrit:
Alors cette fois-ci c'est sûr, tu lâches les lattes pour 1-2 mois??? Rolling Eyes

Un peu plus quand même, je n'ai pas prévu de voyage en amérique du sud! Wink

Si on peut skier aussi vite que l'année passée, ça fera quand même 5 mois à attendre! Pfffff.... Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dim



Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 1432

MessagePosté le: Ven Juin 19, 2009 9:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

... et merci aux autres... surtout pour les "acharnés" et "psychopathes" ! Wink

C'est clair que cela peut paraître de l'acharnement, mais la haute-montagne est encore très propice au ski en ce moment. Et si on aime aller en montagne, pour des courses glaciaires sans trop de portage, l'option ski est à mon avis encore bien avantageuse par rapport à l'option "à pieds".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pat



Inscrit le: 27 Fév 2009
Messages: 116
Localisation: Martigny

MessagePosté le: Dim Jan 16, 2011 10:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

souvenirs, souvenirs Very Happy
petite vidéo de cette magnifique ligne trouvé sur le web par Dim
http://www.skipass.com/videos/ski-here-now-webisode-2-1.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Dim



Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 1432

MessagePosté le: Mar Jan 18, 2011 11:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah ouai, c'était quand même une top journée... Avec quand même un peu moins de poudre que les pros de BD! Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yves



Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 868
Localisation: Collonges

MessagePosté le: Mer Jan 19, 2011 12:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dim a écrit:
Ah ouai, c'était quand même une top journée... Avec quand même un peu moins de poudre que les pros de BD! Wink

Moins de poudre, mais au moins vous savez mettre votre bonnet!!!

Cool
_________________
http://www.yvesdarbellay.ch
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Thomas



Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 460
Localisation: Collonges beach

MessagePosté le: Mer Jan 19, 2011 10:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Yves a écrit:
.... mais au moins vous savez mettre votre bonnet!!!

Cool


Keep on putting your bonnet sur soif, Piotr!
(surenchère de smileys B-Team style!)

Et à chaque fois que je vois un Anthamatten dans une vidéo, je suis mort de rire rien que de voir leur sourire communicatif Very Happy
comme son frère dans un vieux passe moi les jumelles depuis 5:45
http://www.tsr.ch/emissions/passe-moi-les-jumelles/1299376-carrefour-vertical-musical-et-convivial.html

Piotr dans la vidéo BD a écrit:
He might look like a 17 years old, ...

Keep on smiling with the teeth of chance!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Dim



Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 1432

MessagePosté le: Ven Jan 28, 2011 6:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Laughing Laughing Lol! Thomas! Laughing Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Ski, Randonnées,... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com