Index du Forum
 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Népal - automne 2004 (2)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Voyages
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Le Piu



Inscrit le: 08 Jan 2008
Messages: 449
Localisation: Genève, mais Prayon pour le coeur

MessagePosté le: Dim Juil 20, 2008 7:30 pm    Sujet du message: Népal - automne 2004 (2) Répondre en citant

Attaquons à présent cette 2e semaine de trek.
Lundi 1 novembre. Hier nous avons battu notre record d’altitude à 4850m, soit plus haut que le Mont Blanc. Jusque là, tout va bien, les gains d’altitude sont bien progressifs, et nous n’avons même pas de maux de tête.
Une grosse journée nous attend, avec 600m de montée. Une partie de celle-ci s’effectue dans une ambiance extra-terrestre, sur un vaste plateau complètement dégagé, dominé par le Lobuche Peak.


Il faut ensuite grimper 200m raides pour passer la moraine frontale du glacier du Khumbu. On atteint là un site funéraire en hommage aux victimes de la débacle de 1996, relatée dans « Tragédie à l’Everest », bouquin de Krakauer (à lire absolument. 1re dérive des expés commerciales, avec attentes de résultats, pression, rivalités, trop de monde, au total une dizaine de morts après une subite dégradation météo).
L’altitude se fait quand même sentir, jambes lourdes, démarche hypnotique. Quand nous arrivons à Lobuche (4930m) pour la nuit, nous n’avons que la force de nous assoir et de laisser le guide s’occuper de tout !
Lobuche est le dernier village dont on part soit pour aller au Kala Pattar, comme nous, ou au camp de base de l’Everest (dont on ne voit pas l’Everest…).
Après une nuit froide (-10°), c’est le départ pour le Kala Patta, sommet sans importance de 5545m, mais qui offre une vue saisissante sur l’Everest.

Cote 5000m ! Avec le Pumori (7145m), un 7000 classique


Le paysage s’ouvre petit à petit , nous passons sous le Nuptse, on a l’impression d’entrer dans un endroit à part. Le Kala Patar et le Pumori sont devant nous.


Aucun signe de MAM, mais le souffle est court, il faut faire de petits pas. Mais l’excitation donne des ailes.


Et depuis le sommet (615m de montée en 4h10), l’émotion nous saisi. C’est vraiment magique. On se dit qu’il faut graver à tout jamais ce moment dans nos mémoires. Le Nuptse (à droite) a une forme tout à fait différente d’ici, et cette longue arête que nous avions vu il y a 2 jours à une allure beaucoup plus « pointue ». Et au fond, le plus haut sommet du monde !!!


Certains se plaisent à dire que l’Everest est juste le plus haut, mais pas le plus beau, ni le plus difficile. Et bien, je peux vous dire que ce sommet est monstrueux : massif, immense, colossal. Il le faut, pour tenir debout un pyramide pareil, qui culmine encore 3300m au-dessus de nous. Elle est à plus de 10km, mais on croirait pouvoir la toucher. Moment vraiment inoubliable, et je deviens intarissable…


Notre guide Kaji et nous, fièrement au sommet.


Au petit matin suivant il faut se battre pour sortir de la tente, car la condensation gelée commence à fondre et il pleut dedans ! Nous allons les prochains jours changer de vallée et passer un col à plus de 5000, le Cho La.
Vue en arrière sur le Nuptse


Des paysages et des formes de montagne à couper le souffle. Ici le Cholatse (6335m)


A quelques encablures de notre camp
D

Dzonglha (4830m), avec un léger vent… et l’Ama Dablam comme une vigie, de l’autre côté de la vallée.


Longue journée, 7h de marche en 4700 et 5400m, pour passer le Cho La et rejoindre Gokyo.


L’arrivée sous le col se fait dans la neige. Il y a pas mal de monde, dans les deux sens.


Le Cho La (5420m).


Et l’autre versant, où nous allons.


Puis c’est une descente longue, et surtout l’infâme traversée du glacier Ngozumpa, issu du Cho Oyu, rien que de blocs pendant 1h et demie.


Pour finalement arriver à Gokyo (4750m), petit village au bord du lac, mignon comme tout. Avec quand même un 8000 pas loin, le Cho Oyu (8153m), faut pas déconner ! De l’autre côté c’est le Tibet.


Nous nous payons le luxe (bien modeste pour nous) de dormir dans une lodge. Quel bonheur ! C’est donc retapé que nous gravissons notre 2e « colline », le Gokyo Ri, à 5360m.


Les abords du lac, au début de la montée.


Le glacier traversé la veille, avec le Cholatse


Les Pius au sommet, avec 2 8000 derrière : l’Everest et le Makalu à droite, tout au fond.


Pas moins de quatre 8000, parmi les 8 que compte le Népal sont visibles d'ici: le Cho Oyu, l'Everest, le Lhotse et le Makalu! Restent le Manaslu, le Kangchenjunga, l'Annapurna, le Dhaulagiri. Au Pakistan le K2, le Broadpeak, le Nanga Parbat et le Gasherbrum I et II. Au Tibet le Shishapangma.

Une partie du panorama


Demain, nous allons là, un autre col, le Renjo La


5100m, montée au col, ça ressemble à chez nous !


La montée au col


Maud et Kaji au Renjo la (5340m), avec les inévitables drapeaux de prière. Ils sont sensés rappeler la présence des hommes aux dieux, en claquant dans le vent.


Everest, Nuptse, Lhotse et Makalu depuis lecol.


Nous redescendons ensuite dans une autre vallée, qui conduit à un col , le Nangpa La, permettant aux caravanes de yaks de rejoindre le Tibet.


Pfff, on a les mêmes, non ?


Suite à une petite erreur de logistique, les sherpas se sont éparpillés dans la nature et notre tente est aux abonnés absents. Pas grave, encore une nuit en lodge !

Dimanche 7 novembre, fin de la 2e semaine. C’est une journée tranquille, nous descendons à Thame (3800m), l’autre bourg d’importance avec Namche.

Ils sont quand même toujours devants…


Thame, sous la chaîne du Kongde Ri


Nous logeons dans la cour de la lodge du fameux Apa Sherpa, l’homme aux 18 ascensions de l’Everest. Je ne suis plus sûr du décompte, mais c’est à peu prêt ça ! Personnage affable, modeste et très sympathique, se rappelant très bien de l’expé suisse de 2002 avec Lambert fils et celui de Tenzing Norgay, pour la commémoration de la « presque » victoire des Genevois en 1952.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Dim



Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 1432

MessagePosté le: Lun Juil 21, 2008 1:56 pm    Sujet du message: Re: Népal - automne 2004 (2) Répondre en citant

Grandiose! Ca fait envie d'être au milieu de tous ces géants!

Le Piu a écrit:
Certains se plaisent à dire que l’Everest est juste le plus haut, mais pas le plus beau, ni le plus difficile. Et bien, je peux vous dire que ce sommet est monstrueux : massif, immense, colossal. Il le faut, pour tenir debout un pyramide pareil, qui culmine encore 3300m au-dessus de nous. Elle est à plus de 10km, mais on croirait pouvoir la toucher. Moment vraiment inoubliable, et je deviens intarissable…


Je comprends ton saisissement! Une terrible impression de puissance et de domination doit émaner de ce sommet. Ca doit laisser sur le c... Sinon, pour ceux qui disent qu'il n'est pas le plus beau, je dirais que je suis d'accord dans le sens "pas le plus élégant". Mais bon, à chacun ses qualités et ses caractéristiques!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Voyages Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com